Les collègues Johan et Guus soutiennent la recherche belge en Antarctique

Johan De Muylder et Guus Luppens de Group VHC ont passé les derniers mois à la Station Princesse Élisabeth, notre base polaire belge en Antarctique. La station neutre en CO2 souhaitait s’élargir afin de pouvoir répondre à la demande d’une recherche accrue sur et autour du domaine polaire. La construction d’engins mobiles à énergie solaire en plus grand nombre et plus puissants s’est avérée nécessaire pour un tel agrandissement. L’International Polar Foundation gère la base polaire et s’est fiée à la connaissance et à l’expérience de Johan et Guus afin de mener cette tâche à bien. 

Group VHC est connu pour ses solutions globales fiables et durables en ce qui concerne le refroidissement, la ventilation et l’énergie renouvelable. Johan et Guus ont emporté avec eux leurs connaissances sur le sujet en Antarctique, où ils ont enregistré de beaux résultats malgré les conditions de travail spécifiques et difficiles – une température moyenne de -25 °C, par exemple. Ainsi, ils ont construit des unités d’énergie solaire mobiles de 1,5 mètre de hauteur afin de fournir de l’énergie aux équipements scientifiques.


De plus, Guus et Johan étaient responsables de rendre également neutre en énergie ce qui se passe sur le terrain. Guus Luppens explique : « Avant, les chercheurs emportaient un générateur diesel pour exécuter leurs recherches en déplacement. Ceci était onéreux et perturbait aussi les mesures de la qualité de l’air des scientifiques. Grâce à l’élargissement du nombre d’unités de puissance mobiles, les motoneiges pourront désormais être chargées avec de l’énergie renouvelable. »

Les collègues Johan et Guus soutiennent la recherche belge en Antarctique

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x